Sélectionner une page

Première Mondiale réussie pour Aswang, de Alyx Arumpac, à l’IDFA qui se voit récompenser du prix FIPRESCI.

 

Merci au jury pour le prix et pour sa déclaration :

 

« It is a film that tells us something that has to be said. A courageous statement of current politics and the power of media. But in the same time, it is a very human story, imbued with the subtle presence of folk legends. It is conveyed in a subjective form, creating a haunting visual and soundscape that evokes a broad spectrum of emotional reactions. The aesthetic choices stress the complexity of the story, creating a gripping cinematic experience. »

 

« C’est un film qui nous dit quelque chose qui doit être dit. Une déclaration courageuse de la politique actuelle et du pouvoir des médias. Et, en même temps, c’est une histoire très humaine, imprégnée de la présence subtile des légendes populaires. Il est transmis sous une forme subjective, créant un paysage visuel et sonore envoûtant qui évoque un large spectre de réactions émotionnelles. Les choix esthétiques soulignent la complexité de l’histoire, créant une expérience cinématographique saisissante. »

 

 

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail